1000 caractères restants

Retour sur investissement chaudière granulé VS fioul

La chaudière à granulé de bois est elle rentable ?

 

Cet article a été réalisé en collaboration avec l’association Propellet France.

Le prix d’une chaudière à granulés de bois peut sembler élevé pour un ménage. Il est donc primordial d’étudier son retour sur investissement. La technologie utilisant les granulés de bois comme combustible est une technique de pointe qui demande un certain investissement au départ toutefois le prix du kWh issu des granulés est très bon marché ce qui permet d’obtenir un RSI (retour sur investissement) plus rapide qu’avec un combustible fossile.

Propellet France est une association qui rassemble les principaux acteurs de la filière du granulé de bois en France. Ses missions sont de structurer une filière de qualité et de mener des actions de promotion et d’information.

Quelle est la rentabilité de ce produit comparée à celle d’une chaudière fioul ?

 

Il existe encore de très (trop) nombreuses habitations utilisant comme source principale le chauffage au fioul. Ce combustible dont les cours ne cessent de s’envoler représente un poids financier important pour ses utilisateurs qui aimeraient alléger ce poste dans leur budget. Cependant quelles sont les solutions ? Le remplacement d’un combustible fossile par un autre combustible fossile n’est pas très pertinent car cette action ne fait que repousser le changement inéluctable vers une énergie renouvelable. Alors pourquoi ne pas faire confiance aux chaudières à granulés ? Leur fonctionnement est simple et automatique, leur rendement est excellent et le combustible très bon marché permet de rentabiliser l’investissement en un temps réduit.

L’association Propellet France qui souhaite informer au mieux les utilisateurs et futurs utilisateurs a réalisé une enquête comparative. Elle a mis en concurrence une chaudière fioul ancienne (déjà en place), une nouvelle chaudière fioul à condensation et une chaudière à granulés de bois.

Le coût total de l’investissement en matériel :

 

Chaudière fioul ancienne 
Le coût est nul car la chaudière reste en fonctionnement. C’est l’hypothèse où il n’y a pas de changement de matériel.

Chaudière fioul rénovée
 Cette hypothèse est l’installation d’une chaudière fioul à condensation en remplacement de l’ancienne chaudière. Son coût est de 7500€ (5.500€ de chaudière + 2.000€ de pose et accessoires). Il faut déduire de cette somme 800€ de crédit d’impôt et de certificat d’économie d’énergie (CEE). Le coût total est de 6.500€.

Chaudière à granulés
 L’installation d’une chaudière à granulés coûte 15.500€ (11.500€ de matériel + 2.000€ de silo textile + 2.000€ de pose et accessoires). Il faut enlever à ce prix 2.425€ qui représente le montant du crédit impôt et du CEE. Le coût total est de 13.075€.

Le coût du combustible en tenant compte des probables hausses :

 

Le fioul : Hypothèse d’augmentation annuelle de +8% (entre 2007 et 2011, la hausse en moyenne a été de 8,25%)

Le granulé : Hypothèse d’augmentation annuelle de +5% (entre 2007 et 2011, la hausse en moyenne a été de 2,75%)

retour sur investissement chaudière granulés de bois

Source:Propellet

Quelles sont les conclusions ?

 

Sur le schéma ci-dessus, la chaudière à granulés de bois est beaucoup plus économique à l’usage.

En effet le surcoût à l’achat est amorti à partir de la cinquième année par rapport à l’installation d’une chaudière à condensation fioul neuve. Cette rapidité de retour sur investissement est due à la grande différence de prix entre les deux combustibles.


Concernant le maintien de l’ancienne chaudière fioul, le surcoût de la chaudière à granulés de bois est amorti à partir de la septième année. En effet, cela s’explique car l’investissement de départ est de 13.075€ pour la chaudière à granulés alors que, par définition, il est nul pour l’ancienne chaudière fioul puisqu’elle n’est pas changée. Pourtant, même dans ce cas, on s’aperçoit que la dépense en fioul sur plusieurs années est beaucoup plus importante que le prix de l’installation.